Rotorua, l’île fumante et démente !

Wai o tapu Blog Voyage Nouvelle Zelande

Rotorua n’a pas galvaudé son surnom d’ « île fumante ». Cette ville de Waikato est effectivement fumante, puante mais totalement démente ! On a adoré !

L’odeur de plus en plus insistante d’oeuf pourri qui nous parcoure les narines n’est pas trompeuse : nous sommes bien arrivés à Rotorua, l’île fumante. La région de Rotorua est très touristique, grâce à son activité géothermique extraordinaire. En effet, la ville a été bâtie sur deux plaques tectoniques et toute l’activité souterraine remonte à la surface.

La culture maorie est très présente à Rotorua

Wai o tapu Blog Voyage Nouvelle ZelandePour le voir de plus près, nous avons visité le village maori de Whakarewerewa. Des maoris vivent toujours dans ce village, devenu aussi attraction naturelle, et utilisent quotidiennement les sources chaudes pour se laver et se nourrir, notamment. Dans les bains d’eau bouillantes, ils font notamment cuire les légumes qui permettront la fabrication du Hangi. On l’a testé et approuvé !

L’authenticité du village, des us et coutumes et des maoris nous plongent dans un autre monde. Après la visite des bains d’eau chaude, de souffre et de boue bouillante, nous avons pu voir le geyser Pohutu, tout droit sorti de la Terre, s’élever au-dessus de nos têtes. Enfin, le village propose aussi un spectacle traditionnel maori : les chants, danses et hakas étaient rythmés par de nombreux sourires. Tout est authentique, traditionnel. Ici, rien ne s’est perdu !

 The Redwoods et Okere Falls valent le coup

Autour du grand lac de Rotorua, nous nous sommes baladés aux alentours des Okere Falls. Trois chutes d’eau rythment une balade d’une petite heure. Nous avons vite regretté de ne pas avoir réservé une session de rafting, c’est probablement le meilleur endroit du pays pour en faire. A défaut, on a préféré rire des quelques belles gamelles des vaillants rafteurs. En repartant vers Rotorua, arrêtez-vous aux Hamurana Springs. Elles prolongent le souvenir des Blue Springs.

Nous avons aussi parcouru, au sud du lac, les Redwoods, dans la Whakarewarewa Forest. Il s’agit, dans un premier temps, d’une forêt de séquoias, qui se transforme vite en forêt typiquement néo-zélandaise, pleine de fougères.

Redwoods Blog Voyage Nouvelle Zelande

Wai-o-Tapu avant de descendre sur Taupo

En descendaWai o tapu Blog Voyage Nouvelle Zelandent vers la ville de Taupo, nous nous sommes arrêtés à Waiotapu, pour visiter le parc géothermique du même nom. C’était un moment unique. Ici, tout fume et pue. On passe aisément des piscines de souffre à celles remplies d’arsenic. Champagne Pool est sans contestation l’une des « pools » les plus célèbres : 60 mètres de large et de profondeur, verte et orange, fumante à souhait. C’est magique. Deux heures suffisent à faire le tour du parc. Les Mud Pools, non loin du parc Waiotapy, vaut aussi le détour. Nous avons ensuite filer vers Kerosene Creek pour un bain dans une rivière d’eau… chaude, avant de mettre les voiles vers Taupo.

Wai o tapu Blog Voyage Nouvelle Zelande

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à BA PLA ! Ne ratez plus rien de nos voyages : recevez nos articles directement dans votre boite mail !